Coupe géologique du massif de la Clapière

Dans le massif cristallin du Mercantour, le glissement de terrain d'un versant de gneiss migmatitiques menace le fond de la vallée de la Tinée en aval de St Etienne de Tinée.

— Le versant est constitué par un matériel métamorphique hercynien repris par une tectonique alpine :
des gneiss plagioclasiques, dits d' "Annelle", dans lesquels s'intercale une longue bande de métadiorites stratiformes, dites d' "Iglière", beaucoup plus massives et compactes.

— Cette barre d'Iglière, traduite morphologiquement par une saillie remarquable,constitue une armature mécaniquement résistante pour le versant. Elle présente des lacunes ou amincissements.

— Dans un contexte où les structures sont toujours fortement inclinées au nord-Est vers l'axe du massif (soit vers l'amont en rive gauche de la Tinée), les pendages sont beaucoup plus couchés et même subhorizontaux à la périphérie de la zone des désordres actifs.

— Plusieurs familles de failles sont à noter.
La fracturation la mieux inscrites dans la morphologie, correspond à des failles sub-verticales.

D'après J.Paul FOLLACCI - OCT 1987


doc. J. Paul FOLLACCI

LEGENDE :

A : Gneiss (Formation d'Anelle)
I : Migmatites (barre d'Iglière)
C : Couverture sédimentaire
G : Grès
S : Alluvions et sédiments

F : Contact anormal

 

 

Téchargeable



Télechargeable

On retrouve des documents similaires aujourd'hui avec les équipes de GéosciencesAzur et du CETE Méditerranée qui continuent l'étude du glissement dans un but de recherche.

Documents Y.Guglielmi - GéosciencesAzur CNRS-UNSA - 2002