Retour à la page d'accueil
> 84 > Buoux > Lecture de paysage
Présentation
— L'Aiguebrun est un affluent de la Durance qui entaille le Plateau des Claparèdes (coupe géologique) et la combe de Lourmarin. Dans le secteur de Buoux, les gorges sont limitées par des parois verticales d'une centaine de mètres de hauteur environ. La roche, de couleur claire, qui constitue ces falaises est donc cohérente.

— Localement, des cavités de grande taille sont visibles à mi-hauteur dans la paroi ; ces "grottes" résultent de la dissolution du calcaire par les eaux d'infiltration (érosion karstique et recristallisation) ou d'une érosion par l'Aiguebrun à une époque où les gorges n'étaient pas complètement creusées. A cette érosion chimique s'ajoute une érosion mécanique responsable de la chute de blocs et de la formation d'éboulis. Certains abris sous-roche ont été utilisés pour bâtir des habitations troglodytiques.

— Le fond des vallons est plat et est occupé par des alluvions argilo-sableuses propices aux cultures et patûrages. La déprise agricole est à l'origine de l'envahissement des pentes et des vallons par la forêt. Les restanques entretenues sont rares.
Pistes pédagogiques
Accès
Localiser avec Google Maps
Carte géologique
• 06/2016 • Les auteurs • Les sources documentaires Aide
 Page précédente  Haut de page  Page suivante