Retour à la page d'accueil
> 84 >Buoux > Géologie et l'Homme
Présentation
— La roche calcaire qui compose le plateau de Sivergues est un bon matériau de fondation pour les habitations et l’ancien fort de Buoux.
Ici, la pierre du Midi a été exploitée soit comme pierre à bâtir  soit travaillée in situ pour réaliser différents aménagements. 

La pierre a été utilisée pour édifier de grandes maisons, les célèbres bories, les murs des différents édifices du fort ou encore pour empierrer les chemins d’accès selon la technique de calade. Le Parc naturel régional du Luberon a organisé des campagnes de restauration de ruelles selon cette technique. De remarquables appareillages de pierre sont conservés : voutes, encadrements de fenêtres ou de portes. Des meules à grain ont pu être dégagées à partir des niveaux les plus durs de cette formation.
Les abris sous- roche ont été recreusés et aménagés pour abriter des habitations troglodytiques. Des marches ont été taillées dans le rocher telles celles du célèbre escalier secret du fort de Buoux. Le rocher a été creusé pour construire des silos à grain, des citernes ou des tombes. Certaines habitations du fort de Buoux sont elles-mêmes partiellement ou totalement creusées dans la roche. Des encoches destinées à supporter des poutres de toit restent bien visibles. La fondation des murs se fait directement sur le rocher.

Le fort a occupé dès le XIème siècle un rôle stratégique important : situation en hauteur offrant un large panorama permettant de voir arriver les troupes ennemies, murs d'enceinte puissants percés de meurtrières, fossés de protection, réserves d'eau et de silos à grains pour nourrir les habitants pendant un siège.

Des résurgences d'eau potable au niveau des niveaux argilo-sableux imperméables situés à la base des bancs calcaires constituent des réserves d'eau propices à l'implantation de fermes. Des bassins tel celui de la Baume de l'Eau ont été aménagés et sont utilisés pour alimenter les habitations en eau potable.
Pistes pédagogiques
Accès
Localiser avec Google Maps
Carte géologique
• 06/2016 • Les auteurs • Les sources documentaires Aide
 Page précédente  Haut de page  Page suivante