Merci de ne pas prélever d'échantillons
 Retour à la page d'accueil
Présentation
— Au sein des migmatites situées au nord de la plage de Tahiti, affleure une lentille plurimétrique de roche sombre renfermant des minéraux rouges, globulaires auréolés de blanc. Ce sont des grenats entourés d'une couronne blanche formée d'un assemblage de feldspaths plagioclases et d'amphiboles. Cette auréole témoigne d'une réaction minéralogique entre le grenat et un autre minéral, probablement un pyroxène de type omphacite.
• L'assemblage minéralogique omphacite + grenat (minéraux anhydres) caractérise les éclogites, roches métamorphiques formées à haute pression lors d’une subduction. Cet assemblage minéralogique est stable dans des conditions de Pression et de Température correspondant au faciès éclogite.
• L'auréole blanche (felspath + amphibole) s'est formée dans des conditions P-T plus faibles correspondant au faciès amphibolite.
Donc, lors de l’exhumation, le pyroxène de l'éclogite a subi une transformation rétrograde en passant du faciès éclogite au faciès amphibolite (pyroxène -> amphibole).

— En outre, des analyses effectuées sur la roche totale (Schneider et Corsini) indiquent que cette roche a la composition chimique d'un basalte mis en place au niveau d'une dorsale océanique (MORB).

— Les minéraux métamorphiques présents dans la roche sont utilisés comme marqueurs pour retracer le chemin pression température parcouru par le basalte océanique initial au cours des temps géologiques.
Accès
Localiser avec Google Maps
Carte géologique
• 05/2012 • Les auteurs • Les sources documentaires LexiqueAide
 Page précédente  Haut de page  Page suivante