Merci de ne pas prélever d'échantillons
 Retour à la page d'accueil
Présentation
— La tonalite est une roche massive, elle a été exploitée pour des enrochements. Elle est entièrement cristallisée et mésocrate (grise). Elle contient quelques enclaves sombres de roche basique.
Elle est composée de cristaux clairs (quartz et plagioclases) et de cristaux sombres (ferromagnésiens) : mica noir (biotite) et amphibole (hornblende). D'après la classification des roches magmatiques (voir graphique), il s'agit d'une diorite quartzique. L'altération des minéraux sombres confère à la roche une couleur rouille. Localement, une brèche constituée de fragments de tonalite emballés dans une matrice plus claire suggère la présence de mélange magmatique.

La tonalite est recoupée par des filons clairs à petits cristaux (aplite) ou à grands cristaux pegmatites. Elle est parfois recoupée par des filons doubles ; la bordure supérieure correspond à un filon de pegmatite alors que la partie inférieur, finement cristallisée est une aplite. Plusieurs générations de filons peuvent être observés. Des facturations postérieures à la mise en place des filons les recoupent (autre vue) ou les déforment

Cette roche a été datée par méthode 40Ar/39Ar à 301.1 ± 0.6 Ma (Morillon et al., 2000).

La tonalite est une roche magmatique cristallisée en profondeur et provenant d'un magma calco-alcalin. Ce magma s'est formé lors de la fusion partielle du manteau supérieur enrichi en eau en contexte de convergence liée à l'orogenèse hercynienne.
Localiser avec Google Maps
Carte géologique
• 05/2012 • Les auteurs • Les sources documentaires LexiqueAide
 Page précédente  Haut de page  Page suivante