Retour à la page d'accueil
> 13 > Vitrolles > Géologie et l'Homme
Présentation
— Les roches composant la cuesta de Vitrolles sont des calcaires rosés. Longtemps utilisées comme roche ornementale, ces calcaires ne sont plus exploitées que pour produire des granulats dans la carrière située sur le Plateau de Vitrolles.

— La plan local d'urbanisme de la ville permet de constater qu'un certain nombre de lieux situés en pied de falaise ainsi qu'au niveau du Rocher de Vitrolles sont inconstructibles en raison de l'écroulement de gros blocs rocheux. La commune est en effet soumise à un aléa "mouvement de terrain et chute de blocs". Certainses constructions situées au pied de la falaise témoignent de ce risque. Afin de prévenir des accidents liés à la chute de blocs se détachant de la falaise, un certain nombre d'aménagements ont été mis en place : filets pare-blocs, enduits, tire-fonds... Au niveau du Rocher de Vitrolles, des panneaux interdisant le stationnement devant la falaise ont été tout d'abord mis en place. Puis des tire-fonds permettant d'implanter des filets pare-blocs ont été mis en place. Les murs de soutènement des bâtiments ont également faits l'objet de travaux de consolidation à l'aide d'ancres de Saint-André

— Sur la face Est du Rocher, en suivant la route, les restes d’une ancienne source (source de Rognac) exploitée par l’Homme montrent que l'implantation du vieux village a été contrainte par deux facteurs : la présence d'eau et la position stratégique du Rocher.
Accès
Localiser avec Google Maps
Carte géologique
• 11/2012 • Les auteurs • Les sources documentaires Aide
 Page précédente  Haut de page  Page suivante