Retour à la page d'accueil
> 13 > Cassis > Calanque de Port Miou > Géologie et l'Homme
Présentation
— La Calanque de Port Miou est entaillée par plusieurs carrières dont l'importance témoigne de l'intense activité d'exploitation de la pierre de taille aujourd'hui abandonnée. Les fronts de taille, les vestiges d'outils d'exploitation (barres à mine) ainsi que les installations servant à charger les bateaux (ruines de trémies) sont encore bien visibles. La roche extraite de ces carrière est un calcaire blanc, connu sous le nom de pierre de Cassis. Contenant de nombreux restes fossiles (rudistes), cette roche a été utilisée comme pierre ornementale pour de nombreux édifices marseillais (Préfecture) mais aussi pour la confection d'éviers (la «pile» marseillaise). Contrairement à une opinion largement répandue, l'escalier de la gare Saint Charles n'est pas en Pierre de Cassis.

— Une tentative d'exploitation de l'eau du réseau karstique a été faite en construisant un barrage dans le conduit de la résurgence sous-marine de Port-Miou. En raison de l'existence de réseaux très profonds d'origine messinienne, l'eau est salée. Aucune exploitation n'est donc possible. L'accès au barrage et un puits d'accès sont visibles sur le chemin qui longe le littoral.
Accès
Localiser avec Google Maps
Carte géologique
• 12/2009 • Les auteurs • Les sources documentaires Aide
 Page précédente  Haut de page  Page suivante