Retour à la page d'accueil

Présentation de l'affleurement
Partie Nord du massif (Basaltes en coussins C1 et métagabbros C2)
— Des basaltes en coussins et des métagabbros affleurent dans la partie nord du Massif du Chenaillet.
— Les formes arrondies des basaltes (coussins, tubes) s'expliquent par le refroidissement brutal de la lave au contact de l'eau de mer. La couleur verdâtre indique la présence de minéraux caractéristiques du domaine des schistes verts (actinote, chlorite et épidote). Les reflets de couleur rouille indiquent la présence de fer oxydé par des circulations d'eau chaude.
L'ensemble de ces observations indique que ces basaltes sont en fait des "métabasaltes" qui ont été transformés par métamorphisme hydrothermal (haute température, basse pression, domaine des schistes verts). Parfois, il ne reste plus rien des minéraux magmatiques initiaux (plagioclases, pyroxènes) qui sont complètement déstabilisés en chlorite, actinote et épidote. Comme pour les basaltes observés au Collet Vert, la périphérie des coussins est variolitisée.
— Les métagabbros sont des roches grenues à phénocristaux de feldspath plagioclase (Pl), pyroxène (Px) partiellement transformés en hornblende (Hb). Ils sont identiques à ceux observables aux affleurements C3, C4, C5 et C10.
Secteur Queyras
Secteur Viso
Secteur Dora Maira
Carte géologique
Localiser avec Google Maps
• 12/2007• Les auteurs • Les sources documentaires AideLexique
 Page précédente  Haut de page  Page suivante