Panorama - Lecture de paysage
Structure
 Retour à la page d'accueil
> 05 > Gorges du Guil
Coupe du Guil
Bloc erratique et érosion glaciaire
Géologie et l'Homme
Présentation

Les gorges du Guil sont la principale porte d'entrée dans le massif du Queyras, notamment l'hiver lorsque le col d'Izoard, le col Agnel et parfois le col de Vars, sont fermés à la circulation. Au cours des derniers millénaires, le Guil a entaillé les nappes plissées du Briançonnais, ménageant entre la Maison du Roy (en amont) et Guillestre (en aval) une fenêtre ; elle permet d'observer un grand pli anticlinal où se superposent plusieurs nappes de charriage.

Ces pages sont une adaptation pour la lithothèque PACA de documents rédigés par le Centre Briançonnais de Géologie Alpine (CBGA).


Intérêts :
- Lecture de paysage
-
Tectonique : nappe de charriage, contact anormal (échelle du paysage et de l'affleurement), anticlinal
- Dépôts glaciaires, blocs erratiques
- Géologie et l'Homme : exploitation et utilisation d'une ressource locale : "marbre" de Guillestre,

Âge : Permien à Crétacé
Accès
Localiser avec Google Maps
Carte géologique
Affleurements complémentaires:
Col de l'Izoard
Barrachin
Saint-Crépin
Col du Galibier
A proximité :
Ophiolites du Chenaillet
Chateau-Queyras
• 10/2014• Les auteurs • Les sources documentaires Aide
 Page précédente  Haut de page  Page suivante