Retour à la page d'accueil
> 05 > Boscodon > Aménagements
Présentation
— Souvent à sec, le torrent de Boscodon connait des crues très violentes (récurrence décennale). Lors des crues exceptionnelles, les volumes de matériaux transportés sont de l’ordre de 100 000 m3 à 400 000 m3. Au cours de l’histoire, certains bâtiments de l’abbaye de Boscodon ont été partiellement ensevelis, et à des périodes récentes, la circulation sur ce grand axe de circulation vers l’Italie a été interrompue.
Aussi pour raison de sécurité un feu d’arrêt d’urgence a été installé sur la route nationale RN94 : si une coulée de boue atteint les détecteurs installés au niveau du pont du Marquizat, une balise émet un signal commandant le feu rouge.
Ce torrent impétueux a fait l’objet de différents aménagements qui ont eu pour effet d'atténuer la violence des crues  et de limiter les effets des laves torrentielles.
Plusieurs barrages ont été construits aussi bien dans les parties étroites  (2 barrages en aval du confluent Infernet Bragousse) que dans les zones élargies du lit (barrage en aval du confluent Infernet/Bragousse) mais ils ont été rapidement atterris et sont régulièrement submergés. Des protections des berges (protection de berge et barrage sur l’Infernet) complètent l’action des barrages.

— Comme de nombreuses communes des Alpes,  celle de Crots a établi un plan de prévention des risque et  financé des ouvrages de protection ponctuels afin de limiter le risque  sur le cône de déjection (présence de bâtiments dédiés à des  activités touristiques et artisanales).

Un peu d'histoire - Des torrents et des Hommes
Pistes pédagogiques
Accès
Localiser avec Google Maps
Carte géologique
• 01/2016 • Les auteurs • Les sources documentaires Aide
 Page précédente  Haut de page  Page suivante